Facebook Twitter Google+ YouTube RSS
Webradios
Activité Facebook

Pubs
Pubs
Les news de Zinfos974
974 Reprézente   Facebook   Zinfos974   Clicanoo   Le Quotidien
CHU Saint-Pierre: "Il est hors de question de parler d'erreur mdicale !"
Le service des urgences du CHU de Saint-Pierre se trouve dans la tourmente suite au dcs d'une patiente de 83 ans le 14 mai dernier. Une affaire rvle par Clicanoo. L'octognaire, arrive dans le service sur recommandation de son mdecin traitant aux alentours de 19h, souffre de douleurs abdominales, de nauses et de vomissements.

Elle dcdera le lendemain en fin d'aprs-midi d'un arrt cardiaque alors qu'elle tait sortie de l'hpital quelques heures plus tt. Son fils, Frdric Prianon, met en cause la prise en charge de sa mre par le service des urgences au regard des 9 heures d'attente dans le couloir des urgences.

Le directeur dlgu des sites Sud du CHU, Patrick Goyon, confirme avoir reu une lettre de la famille de la dfunte et se dit prt accder la demande M. Prianon qui souhaite vivement rencontrer les mdecins ayant pris en charge sa maman. Patrick Goyon se dit prt accder cette requte afin de pouvoir expliquer cette dcision au regard d'une analyse approfondie sur les raisons ayant entran la sortie de la patiente,

Le directeur note toutefois que la dcision d'avoir laiss repartir la gramoune ne s'est pas faite la "lgre". "Des examens mdicaux ainsi qu'un traitement accompagn d'un avis chirurgical a t donn pour dcider de la sortie" ajoute t-il. En revanche, Patrick Goyon refuse de s'exprimer sur les causes du dcs, compte tenu du secret mdical. 

Nanmoins, le directeur affirme fermement qu'il est "hors de question de parler d'erreur mdicale", eu gard l'absence d'analyses mdicales effectues sur la patiente. Il annonce la mise en place d'une RMM (Revue de Morbidit et de Mortalit). Il s'agit d'une enqute interne visant expliquer les analyses faites ainsi que les dcisions ayant autoris la sortie.

Questionn sur l'existence d'un dpt de plainte par la famille de la patiente, le directeur rpond qu' ce jour, il est prt rpondre aux interrogations faisant suite la rception de la lettre de la famille d'Edylie Prianon.

www.zinfos974.com
Le ZinfosNews de 18h - Vendredi 20 Juillet 2018
CHU - Une femme dcde sa sortie des urgences Accident - Un piton percut par un bus Saint-Denis lves handicaps - 10 900 accompagnans supplmentaires Carrire de Bois-Blanc - Des manifestants bloquent l'enqute publique


www.zinfos974.com
Appel projets 2018 : Confrence des financeurs de la prvention de la perte d'autonomie des personnes ges
La Confrence des financeurs lance un appel projets pour dvelopper des ACTIONS COLLECTIVES DE PRVENTION de la perte d'autonomie des personnes ges sur l?ensemble du territoire runionnais.

Le descriptif de l'appel projets et le dossier de candidature sont tlcharger ici
www.zinfos974.com
Passez des vacances sportives avec les Zarlor de l?Ouest !
La  Bike Aventure ! C?est le Zarlor que vous propose de tester l?Office Intercommunal de Tourisme de l?Ouest.
Sur rservation, du jeudi au dimanche, vous pourrez partir la dcouverte du VTT descente.

Encadre par des moniteurs diplms d?tat, cette piste verte familiale, serpente travers la fort de tamarins des Hauts et de cryptomrias, du sommet du Mado la plage. Ce parcours vous offrira de superbes points de vue sur le littoral Ouest.

Pour vous remettre de vos motions, un bon djeuner vous attendra.

Dcouvrez les infos pratiques en cliquant ici
www.zinfos974.com
Contrat de Transition Ecologique du TCO : l?appel projets est lanc !
Acteurs conomiques, vous avez jusqu?au 18 aot 2018 pour dposer vos projets !

Dans le cadre du Contrat de Transition Ecologique (CTE) du TCO,  les acteurs conomiques de l?Ouest sont invits dclarer leurs projets innovants et matures sur la plateforme collaborative Communecter . Les thmatiques sont celles de la production et l?efficacit nergtique, l?conomie circulaire et les dchets, l?agriculture et la biodiversit, les mobilits durables, l?conomie sociale, solidaire et numrique.

Aprs le 18 aot, des experts analyseront et slectionneront les projets intgrer au CTE.

Notre communaut d?agglomration TCO fait partie des premiers territoires avoir t retenus par l?Etat pour acclrer sa transition cologique et soutenir les projets concrets durables. Concrtement, l?Etat s?engage par exemple faciliter les dmarches des projets slectionns.

En savoir plus sur le CTE
www.zinfos974.com
Le grand nettoyage dans l?usine de Vue Belle
Avant de dcouvrir sa nouvelle vie, l?usine sucrire de Vue Belle La Saline est au centre d?un grand chantier de nettoyage et de dblayage depuis quelques jours.

Construite en 1865, l?usine sucrire de Vue Belle a dfinitivement cess de fonctionner dans les annes 70. Au grand dsarroi des habitants de La Saline. La structure qui se dresse au milieu du quartier des hauts de Saint-Paul a t tout au long de ces annes son poumon conomique. Depuis, une pice du btiment a servi pendant un moment de lieu d?entreposage une distillerie du quartier. Une autre, des activits de loisirs. Mais le plus gros de l?usine est aujourd?hui envahi par la vgtation, des bouts de ferrailles et autres dtritus.

A travers le projet global d?amnagement du territoire et dans le cadre du dveloppement et de la restructuration du bourg de La Saline, la ville de Saint-Paul souhaite donner une seconde vie l?difice. Pour l?heure, aucun vritable projet n?a t dfini. Il fera l?objet d?une large concertation avec la population, les associations avant d?tre couch sur le papier.

En attendant, la ville a souhait donner un coup de propre au site. Depuis une quinzaine de jours, les salaris de la socit EMIE, spcialise dans les travaux maintenance industrielle, procdent au nettoyage et au dblayage du site.

Il y a pour deux mois de travaux au moins , explique le chef de chantier. Une fois cette opration acheve, en partenariat avec la Caisse des dpts et consignation, un diagnostic sera men sur la structure laisse l?abandon depuis plusieurs dcennies et qui a subi les alas du temps. Paralllement, avec la collaboration de la DAC-OI, une tude devrait tre conduite sur l?usine, son histoire, celle du quartier.
www.zinfos974.com
Les Muses Rgionaux pendant les vacances scolaires
Pendant ce mois de vacances scolaires, les muses rgionaux programment des activits, des dcouvertes et des concerts pour amuser petits et grands. Voici le programme complet des diffrentes manifestations venir ainsi que des horaires d'ouverture des diffrents sites en cette fin juillet et en aot.
www.zinfos974.com
Un bus heurte un piton sur le boulevard sud
Vers 13H, un accident de la route s'est produit Saint-Denis. Il implique un bus et un piton. L'accident s'est produit dans le sens sud-nord du boulevard sud, hauteur de la ZAC Foucherolles. L'tat du pare brise du poids lourd donne une ide de la violence du choc. Le piton est au sol, pris en charge par les urgentistes du SMUR.

Selon un tmoin, le piton s'tait cach derrire un poteau situ prs de l'abribus avant de se jeter contre le bus. Le bus, de la socit Autocars des Mascareignes, circulait quant lui vide de passagers. le conducteur est choqu. Vers 13H25, le piton a t transport en tat d'urgence absolue au CHU de Bellepierre. 

www.zinfos974.com
Scandale l'Elyse: Alexandre Benalla va tre licenci
L'Elyse se dcide enfin ragir. Pris dans une vritable tempte mdiatique depuis 24h, depuis que Le Monde a publi une vido d'Alexandre Benalla, un proche collaborateur du prsident Emmanuel Macron, surpris en train de frapper des manifestants lors de la manifestation du 1er mai Paris, l'entourage du prsident de la Rpublique a fait savoir ce matin, via un communiqu l'Elyse, qu'une procdure de licenciement tait engage contre celui par qui le scandale est arriv.

La prsidence de la Rpublique a "pris la dcision d'engager la procdure de licenciement" d'Alexandre Benalla, pour des "faits nouveaux" concernant ce collaborateur de l'lyse mis en cause aprs la diffusion de vidos le montrant frappant un manifestant le 1er mai, a indiqu l'lyse. "Il a t port la connaissance de la prsidence de la Rpublique des faits nouveaux, qui sont constitutifs d'une faute commise, et qui font l'objet d'une procdure judiciaire", a indiqu l'Elyse, qui prcise que M. Benalla "aurait t destinataire d'un document de la prfecture de police qu'il n'tait pas autoris dtenir", est-il galement prcis.     

De ce communiqu, il ressort que ce sont des "faits nouveaux" qui sont l'origine de ce licenciement. Et c'est logique. Selon un article de L'Express, "on ne peut sanctionner deux fois un salari pour les mmes faits". Or, Alexandre Benalla a dj t puni pour ses drapages du 1er mai : il avait t mis pied 15 jours et avait mme t rtrograd.

Il fallait donc trouver autre chose. En fait, on lui reproche maintenant d'avoir t destinataire d'une vido des vnements du 1er mai qui montre la scne sous un autre angle. Cette vido aurait t extraite des images de vidosurveillance du plan de protection de la ville de Paris par trois policiers et transmise Alexandre Benalla. Les trois policiers, dont deux commissaires, ont t suspendus jeudi soir.

Par ailleurs, Alexandre Benalla a t plac en garde vue ce matin pour "violences en runion par personne charge d'une mission de service public", "usurpation de fonctions", "port illgal d'insignes rservs l'autorit publique" et "complicit de dtournement d'images issues d'un systme de vidoprotection", selon le parquet de Paris.      
www.zinfos974.com
L'usine de Bois Rouge de nouveau oprationnelle
Depuis le dbut de la semaine, mardi plus prcisment, l'usine de Bois Rouge ne fonctionne plus. Un problme de dpollution de l'eau de traitement de la canne tait en cause. 

Aprs pratiquement quatre jours de blocage pour les planteurs, l'usine est de nouveau oprationnelle depuis cette fin de matine. Prsent ce matin devant l'usine, les planteurs ont manifest leur colre devant l'amas de cannes encore non traites.

Ils expliquent leur crainte, eu gard au fait que la coupe continue dans les champs, une situation venant se rajouter aux tonnes non prises en charge par l'usinier Tros. 

En fin de matine, les planteurs ont t informs que les test de dpollution taient concluants et que l'usine pouvait de nouveau rceptionner la canne. 

www.zinfos974.com
[L'dito de Pierrot Dupuy] Propret : La Runion marche sur la tte


Tout le monde est d?accord l-dessus : La Runion est une ile merveilleuse, avec des gens attachants et des paysages magnifiques. Elle a tous les atouts pour devenir une des destinations les plus prises au monde. Avec la cl, la cration de milliers d?emplois.
 
Elle n?a qu?un seul dfaut : l?ile est sale.
 
Quand on se balade sur nos sentiers, dans les hauts, on ne peut pas faire 100m sans tomber sur une bouteille en plastique ou un emballage de barre de chocolat.
 
Et je ne vous parle pas des aires de pique-niques, vritables amoncellements d?ordures, ni des rues des villes. Les municipalits, je pense en particulier Saint-Denis que je connais le mieux puisque j?y habite, refusent de mettre en place des bennes pour rcuprer les encombrants. Rsultat : une multitude de petits tas dans chaque quartier, chaque lotissement, avec des machines laver hors d?usage, des berceaux casss, des parapluies dmantibuls?
 
Imaginez la tte du touriste de passage qui tombe sur ces ordures tous les coins de rues, en plein centre-ville !
 
Alors qu?il aurait suffi de mettre une benne ordures dans chaque quartier. Les habitants seraient alls jeter leurs encombrants l?intrieur et rien n?aurait t visible de l?extrieur. On aurait mme pu dcorer les bennes avec des motifs fleuris et le tour tait jou.
 
Mais revenons nos aires de pique-niques. J?avoue que les bras m?en sont tombs hier matin quand j?ai lu dans la presse que l?ONF et le Dpartement avaient entrepris une vaste opration de dsinstallation des poubelles. Oui, vous avez bien entendu. Nous avons des aires de pique-niques qui sont dj des nids rats et moustiques avec tous les dtritus que des pique-niqueurs macotes y laissent chaque week-end et, au lieu de mettre plus de poubelles plus grandes, on va enlever celles qui existent !
 
Officiellement, il s?agit, je cite le responsable de l?ONF, d?inciter les visiteurs ne pas laisser leurs dchets dans la fort, mais les ramener chez eux. De qui se moque-t-on ???
 
Les ttes pensantes de l?ONF et du Dpartement pensent vraiment que ceux qui jettent dj leurs dtritus par terre alors qu?il y a des poubelles, vont les ramener chez eux le jour o il n?y en aura plus ???
 
En fait, en lisant l?article de Zinfos, on devine entre les lignes ce que ce responsable ne nous dit pas. Avec les 350 aires de pique-nique quipes en poubelles, l?ONF enlve entre 300 et 400 tonnes de dchets par an, ce qui reprsente entre 450 et 500.000? par an de dpenses pour le Conseil dpartemental.
 
Voil, tout est dit. On connait enfin le fin mot de l?histoire. Le Dpartement et l?ONF sont prts dgueulasser notre ile, passez-moi l?expression, pour conomiser 500.000? par an !
 
Est-ce que quelqu?un a pens combien cette conomie allait nous coter en image ngative pour notre ile, et combien de touristes n?allaient pas venir dpenser leur argent la Runion cause de cette dcision totalement idiote ?
 
Je vous l?ai dit : on marche sur la tte !
www.zinfos974.com
Le ZinfosNews de 12h - Vendredi 20 Juillet 2018
Carrire de Bois-Blanc - Tensions entre Thierry Robert et les transporteurs Agriculture - 10 000 tonnes de cannes en attente Drame - Les marins du St-Andr de retour


www.zinfos974.com
Thierry Robert met en cause la neutralit de la commission d'enqute
Thierry Robert met en cause l'indpendance de la commission d'enqute qui a t affect la tenue de l'enqute publique sur le projet de carrire de roches massives de Bois Blanc.

Alors qu'il est venu faire barrage aux nombreux transporteurs venus avec Jean-Bernard Caroupaye participer l'enqute publique, Thierry Robert a expliqu que pour lui, des collusions existent entre le prsident de la commission d'enqute et un homme politique qu'il connat bien puisque ce dernier faisait partie du mouvement LPA ses dbuts, avant de rejoindre la majorit rgionale. Il s'agit de Jean-Gal Anda.

"Le prsident de la commission l grand camarade de Jean-Gal Anda, voil la ralit ! La Runion c?est rien que a mme. Zot i voit un jour, tout de moun que l contre moi, zot dira ce marmaille l li la travaille dur avec son l?argent mais li la travaille pour La Runion. Aujourd?hui zot i croit que moin l menteur, que moin l voleur, que moin l baiseur, eh bien l?avenir va montre zot qui na raison. La vrit va finir par clater ! J'espre que a t film. Sinon je suis prt le redire", s'est-il lch devant ses militants et des transporteurs prsents.

Rappelons que depuis le 25 juin, les habitants des Avirons, de l?Etang-Sal et donc de Saint-Leu sont invits se rendre dans leur mairie respective pour donner leur avis. L'enqute doit se terminer le 25 juillet.
www.zinfos974.com
Pierrick Robert dsavoue Caroupaye en public
Le numro 2 de l'organisation syndicale FNTR vient d'annoncer qu'il quittait ses fonctions au sein de la Fdration nationale des transporteurs routiers. Pierrick Robert, frre de l'ex-maire de Saint-Leu, a annonc qu'il n'approuvait pas la mthode applique par Jean Bernard Caroupaye qui, selon lui, a fait pression sur les transporteurs pour venir Saint-Leu ce vendredi et participer l'enqute publique.

"Que nous soyons ici ce matin pour venir dfendre nos intrts conomiques de transporteurs, je le comprends. Mais que nous soyons envoys ce matin en groupe pour faire pression sur la population saint-leusienne et montrer qu'il y a 200 ou 300 personnes qui sont pour la carrire, et en mme temps prendre en otage mes amis transporteurs, car ils ont t obligs de venir ici, alors l je suis contre ! Jean-Bernard Caroupaye m'a toujours appel frre, et s'il considre que je suis son frre il ne devrait pas mobiliser 100 personnes pour venir ici. Je suis n Saint-Leu et j'aime Saint-Leu !", s'est-il exclam avant d'tre son tour applaudi par les militants de l'ancien maire de Saint-Leu.
www.zinfos974.com
Enorme tension Saint-Leu entre Thierry Robert et Jean Bernard Caroupaye
Folle ambiance ce matin Saint-Leu dans les dpendances de la mairie centrale o sont installs les bureaux de la commission d'enqute publique sur l'ouverture de la carrire de Bois blanc.

L'ex-maire de Saint-Leu Thierry Robert a appris que de nombreux transporteurs allaient venir donner leur avis dans les registres ce vendredi et c'est sur son rseau social qu'il a demand aux saint-leusiens de venir manifester. Ds l'arrive de Jean-Bernard Caroupaye, la tension a commenc monter d'un cran.

La plus grande confusion rgne dans la petite salle o se trouvent les registres, en prsence d'un commissaire enquteur. Thierry Robert vient d'affirmer, devant le public prsent, qu'il portait de forts soupons sur l'une des personnes dsignes par le prfet. Selon l'ex-maire et dput, l'un des commissaires serait proche d'un lu du sud. Thierry Robert annonce des rvlations. 

"Nous on vient s'exprimer mais on constate que cette dmocratie n?est pas respecte par l?autre partie. Vous avez vu, ils nous empchent de nous exprimer, ils bloquent les cahiers, il y a aussi des gens qui sont devant les cahiers pour nous empcher de les consulter. Nous on est venu simplement donner notre avis, pacifiquement, comme lui aussi est venu donner le sien. Je dis Thierry Robert : Laissez-nous nous exprimer, c?est une enqute publique ! Pourquoi lui a le droit et nous non. Je pense que le reprsentant de l?Etat verra a", vient d'affirmer Jean-Bernard Caroupaye, le prsident du syndicat des transporteurs FNTR.  

Alors que les transporteurs s?impatientaient de pouvoir signer le registre mis disposition des citoyens souhaitant donner leur avis, l?ancien maire de Saint-Leu y a oppos sa dtermination : "La salle l i appartient la mairie de Saint-Leu, la salle l i appartient la population de Saint-Leu et zot i peut appeler gendarmes nou sortira pas ! Mi demande tout les saint-leusiens de rest? ici dan !" a hurl l?ex-maire de Saint-Leu qui compte bien camper dans cette minuscule salle situ proximit du parvis de l?htel de ville.

Suivez le live en direct de Saint-Leu : 

www.zinfos974.com
Carrire de Bois Blanc: Thierry Robert appelle au rassemblement ce vendredi
L?ancien dput appelle la mobilisation ce vendredi ds 8h devant la mairie de St-Leu.

Selon Thierry Robert, des transporteurs dont Bernard Caroupaye viendraient manifester pour faire pression et "obliger l'tat raliser la carrire de Bois Blanc". 

L?ex-maire entend ainsi "ragir".

www.zinfos974.com
St-Benot : Une tonne d'ananas drobe dans un champ en une heure
Une tonne d?ananas a t vole dans un champ de St-Benot fin du mois dernier, indique le JIR. Le millier de fruits a t drob en une heure, probablement charg dans un 4x4, estime l?agriculteur qui s?est confi au journal. 

Les vols apparaissent ainsi de mieux en mieux organiss. Des vols de cette ampleur avaient notamment touch la filire vanille il y a deux ans de cela. 

Face cette situation qui impacte fortement leur trsorerie, les agriculteurs n?ont d?autres choix que de multiplier les rondes sur leur exploitation. Certains s?quipent de dispositif de vidosurveillance. Une solution qui a un cot, difficile supporter. 
www.zinfos974.com
Christophe Madika quitte la direction de la CGSS
Christophe Madika a inform hier par mail l'ensemble des employs de la Scu de son prochain dpart.

Il va prochainement s'envoler pour le Nord de la France, pour y prendre la direction du CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Sant au Travail) Nord-Picardie, un organisme de premier plan puisque comptant presque 1.600 salaris et reprsentant presque 10% de la branche vieillesse avec 10 milliards d?euros de prestations par an.

Christophe Madika, pendant ses cinq ans de prsence la Runion, s'tait attach moderniser la CGSS de la Runion en accordant une place plus importante au numrique.

Il avait galement modernis la communication de la Caisse, tant en interne destination des salaris, qu'externe, grce l'utilisation de moyens modernes. C'est ainsi qu'avec de petits moyens, la Caisse avait par exemple produit de petits films de prsentation des activits de la CGSS, films qui avaient retenu l'attention mme au niveau national.

D'ailleurs, dans ses voeux de dpart, Christophe Madika n'a pas manqu d'avoir "une pense particulire pour les personnes du service communication qui ont su  rajeunir notre communication pour la plus grande satisfaction de tous et je forme le v?u qu?elles soient distingues en septembre par la direction de la CNAM".

Cette modernisation marche force s'tait accompagne de quelques frictions avec les syndicats maison. Ce qui avait valu quelques mouvements de grve et des relations assez conflictuelles en interne.
 
www.zinfos974.com
Les marins du palangrier le Saint-Andr sont arrivs, 4 jours aprs le terrible drame
Ils sont prouvs par ce qu'ils ont vcu. Les marins du navire de pche Le Saint-Andr, viennent de dbarquer au Port ouest.

L'quipage, qui tait compos de huit marins de nationalit indonsienne et d'une vingtaine de Runionnais, tait en campagne de pche la lgine dans les eaux australes lorsqu'un drame est survenu.

Ce lundi 16 juillet vers 17H45, le centre rgional oprationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) bas au Port a t alert qu'un accident grave s'tait produit bord du navire.
L'quipage du bateau avait demand en urgence l'assistance mdicale au profit de l'un de ses marins. ?Selon le rcit de l'quipage, deux marins taient l?avant du navire quand un paquet de mer a projet l?un d?entre eux l'eau. Il a pu tre repch mais victime d'un arrt cardiaque, et malgr les efforts de ranimation de l?quipage, le marin de nationalit indonsienne g de 30 ans a t dclar dcd 18h55. Le deuxime marin ainsi qu?un lieutenant du bord ont quant eux t victimes de blessures plus lgres.

Le navire qui faisait route vers l?archipel de Crozet pour pcher la lgine tait 585 milles nautiques (1000 km) de Crozet et 950 milles nautiques (1760 km) de La Runion.

Ce vendredi matin, Le Saint-Andr, proprit de l'armateur Laurent Virapoull, a t escort par le patrouilleur polaire de la Marine Nationale L?Astrolabe, qui faisait route galement vers La Runion et qui a t drout par le CROSS pour venir en aide l'quipage.

www.zinfos974.com
[REVUE DE PRESSE] Vendredi 20 juillet
Une revue de presse sans le Quotidien aujourd'hui, suite un problme technique que rencontre actuellement le site.
Le JIR consacre sa Une aux vols "toujours mieux organiss" dans les champs des agriculteurs. "La guerre des ananas. Une tonne de fruits vole en une heure",  la Une du journal qui a rencontr un agriculteur de St-Benoit. Outre la solution de la vidosurveillance chre installer, il demande des aides l?embauche.
Faits-divers
Ils sont entrs par le balcon afin de dloger une mre de famille. Les faits se sont produits en janvier dernier, en pleine saison cyclonique. Hier s?est tenu le procs des trois mis en cause dont le fils de la propritaire. Ce dernier risque un an de sursis et 15 000 euros d?amende pour violation de domicile. 

La bagarre en marge d?un rodo sauvage a connu hier un nouvel pisode judiciaire. Mickal Yaya et Steven Morby risquent respectivement six mois de sursis et un an ferme. Le dlibr est attendu pour mardi prochain. 

Les hommes du PGHM ont port secours quatre personnes dans la journe d?hier. Les militaires de haute montagne ont notamment vacu un homme de Grand Etang qui souffrait d?une fracture du tibia.
Economie

" Cap Mchant mange Coco cannelle ". Hier, le tribunal de commerce examinait les offres des entreprises locales. La socit accuse un passif de 2,1 millions d?euros. Le groupe conserve la marque, le personnel et le grant, indique le journal. 

Mto

"La neige peut-tre dimanche", annonce le journal. Il faudra s?attendre en tout cas des geles blanches sur les plus hauts sommets et du verglas.
www.zinfos974.com

 
  • Get Firefox
  • Check XHTML
  • Check CSS
  • Hit-Parade
Version 5.1 beta – Copyright © 2009-2017 974 reprezente – Website by clemdesign – Tous droits réservés

Bienvenue sur 974reprezente.fr

Vibre au rythme du 974 avec de nombreux contenus à découvrir et à redécouvrir...

Deviens membre gratuitement et profite de contenu exclusif, de priviléges exceptionnels mais aussi ajoute tes clips, tes mixtapes , ta musique, tes vidéos, tes événements, etc...


Devenir membre gratuitement ...

Connexion

Connexion

Créer un compte